Couleur des pierres précieuses et fines

menu des couleurs des pierres Bagues pour femme Bagues homme Bagues de Fiançailles Haute joaillerie Nouveaux bijoux Bijoux en Emeraude

« La plus belle couleur du monde est celle qui vous va bien. »

Gabrielle Bonheur « Coco » Chanel (1883 – 1971)

Voilà un conseil qui vaut la peine d’être écouté ! La couleur est le critère le plus important pour déterminer la valeur d’une gemme de couleur. Mais au bout du compte, la beauté est dans l’œil du spectateur, et juger d’une couleur est une affaire parfaitement subjective. Cela ne veut pas dire, bien entendu, qu’il n’existe pas de critères possédant une validité universelle ; mais ils ne devraient jamais prendre le pas sur les appréciations personnelles de la couleur des gemmes. Cela ne surprendra personne d’apprendre que plus la couleur d’une pierre fine est séduisante, plus la pierre a de la valeur. Les couleurs ayant le plus de valeur sont déterminées par deux facteurs : la mode et la rareté. Il est facile de comprendre l’importance de la mode : tout dépend de la popularité d’une couleur, à un instant donné. Si personne n’apprécie la couleur d’une pierre fine, sa rareté ne joue aucun rôle. Inversement, lorsqu’une gemme dont la couleur est à l’honneur est rare de surcroît – comme c’est le cas pour la tourmaline de Paraíba ou le saphir Padparadscha –, on se trouve face à une gemme « superstar ». En général, les couleurs intenses sont préférées aux couleurs trop sombres ou trop claires. Mais il y a aussi des exceptions, comme l’améthyste rose de France qui est la pierre favorite de l’époque victorienne.

La façon dont la couleur d’une pierre fine est décrite peut inciter les gens à vouloir l’acheter ; cela peut avoir aussi l’effet exactement contraire. Lorsqu’ils sont employés à bon escient, les mots peuvent séduire et inspirer, suscitant le désir de posséder aussi une gemme de couleur. Pour certaines pierres fines, il existe des termes ou des phrases avec lesquels il est possible de décrire les couleurs les plus recherchées, par exemple le « rouge noble » d’un spinelle ou les saphirs « bleuet ».

Mais qu’entend-on exactement par « couleur » ? Pour simplifier, les pierres gemmes se répartissent en deux types, quant à leur couleur :

  1. Idiochromatique : Un élément colorant est contenu dans la structure du minéral, c’est lui qui est responsable de la coloration caractéristique. La teneur élevée en fer d’un péridot, par exemple, est d’environ 10 % de sa masse totale ; pour cette raison, cette pierre présentera toujours des tonalités vertes.
  2. Allochromatique : La couleur est le produit de petites quantités d’éléments colorants qui ne sont pas partie intégrante de la structure cristalline normale, ou qui sont le résultat de défauts dans le cristal (centres colorés). À l’état pur, les minéraux allochromatiques sont incolores. Sans éléments colorants (et/ou centres colorés), tous les saphirs seraient incolores, par exemple.
Les couleurs des pierres précieuses

Le guide des couleurs des pierres précieuses.

Sur la plupart des objets, la couleur est produite par l’interaction avec la lumière. Quelques pierres fines reçoivent leur couleur par le biais de processus physiques – on le voit par exemple avec le jeu des couleurs de l’opale. Dans le cas de l’opale, la lumière est divisée en éclairs de couleur qui varient selon l’angle d’observation. Sur la plupart des pierres fines, et même sur la plupart des objets, notre perception de la couleur implique une métamorphose extraordinaire. Comme l’arc-en-ciel en est la preuve, la lumière blanche se compose des différentes couleurs du spectre chromatique : rouge, orange, jaune, vert, bleu et violet. Lorsque de la lumière blanche traverse une pierre fine, certaines couleurs du spectre sont absorbées. Si toutes les couleurs du spectre traversent la gemme, celle-ci apparaît blanche ; si elles sont toutes absorbées, elle apparaît noire. Les couleurs du spectre de la lumière blanche qui sont le moins absorbées se combinent pour produire la couleur de la gemme. L’absorption de certaines couleurs est également désignée par le terme d’« absorption sélective de la lumière », et elle est toujours la même pour une pierre donnée. Une pierre fine rouge apparaît rouge parce que toutes les autres couleurs du spectre sont absorbées par elle. Ce sont les variations des couleurs composant la source lumineuse qui fait qu’une gemme a une apparence différente dans des conditions d’éclairage différentes. Même une différence minime au niveau de la source lumineuse peut entraîner une modification importante de notre perception de la couleur d’une pierre. Dans des cas extrêmes, ceci produit l’effet du changement de couleur. Dans l’idéal, les couleurs d’une pierre fine doivent être belles quelles que soit les conditions d’éclairage.

  • La couleur comprend les trois composantes suivantes :
  1. La teinte : La position de la couleur sur le cercle chromatique. La teinte est appelée ton, nuance ou impression de couleur.
  2. La clarté : Indique si une couleur est claire ou sombre, et à quel degré.
  3. La saturation : L’intensité (la force ou la pureté) d’une couleur.

Même s’il existe différents systèmes spécialisés pour la gradation de la couleur dans le secteur de la bijouterie (par exemple GemDialogue, GemEWizard et GIASquare), il n’existe pas de norme standard pour la description de la couleur des pierres fines. Ceci est principalement dû au fait que les gemmes de couleur sont perçues de façon très subjective. C’est la raison pour laquelle les vendeurs ont développé depuis leur propre système, par exemple la désignation « AAA ». La couleur peut être un excellent critère de décision pour le choix de la pierre fine qui vous conviendra, mais tenez compte du fait qu’elle n’est pas un indicateur fiable lorsqu’il s’agit d’identifier la pierre ! Même les experts peuvent se tromper. C’est une leçon à retenir : la couleur est d’une grande aide, mais d’autres caractéristiques visibles, comme la disposition des inclusions, les traces d’usure (qui sont un indice de la dureté), le pléochroïsme, les feux et le scintillement sont également décisives. C’est uniquement à l’aide de ces critères, en combinaison avec l’emploi d’instruments gemmologiques comme le microscope, la loupe et le réfractomètre qu’il est possible d’identifier avec certitude une pierre gemme.

Pierres de couleur noire

Découvrez nos bijoux or et argent sertis de pierres noires >

 

Pierres bleues et violettes

Découvrez nos bijoux or et argent sertis de pierres bleues et violettes >

 

Pierres blanches et incolores

Découvrez nos bijoux or et argent sertis de pierres blanches et incolores >

 

Pierres de couleur verte

Découvrez nos bijoux or et argent sertis de pierres vertes >

 

Pierres multicolores

Découvrez nos bijoux or et argent sertis de pierres multicolores >

 

Pierres rouges et roses

Découvrez nos bijoux or et argent sertis de pierres roses et rouges >

 

Pierres jaunes, orange et marron

Découvrez notre collection de bijoux or et argent sertis de pierres jaunes, oranges et marron >

Haut de page
Actualités

Actualités: Monde des Pierres

Thuy-Anh Tran
Faire expertiser son bijou serti de pierres fines ou de pierres précieuses

13. May 2019

Expertiser ses bijoux

Qu'est-ce qu'une expertise ? Par définition, une expertise est une procédure menée par un expert, dans le but d'estimer monétairement un bien...
continuer la lecture →

Prochainement sur Juwelo Télé-Achat

20:00HIGHLIGHT
20:10Juwelo répond à vos questions avec Thomas Jarmuske
20:15Juwelo PrimeTime